88295550_1823651424434745_42202142234367
88295550_1823651424434745_42202142234367

Describe your image

13508928_1066483380093356_18460628762058
13508928_1066483380093356_18460628762058

Describe your image

69151952_2904178119657197_43140556682617
69151952_2904178119657197_43140556682617

Describe your image

88295550_1823651424434745_42202142234367
88295550_1823651424434745_42202142234367

Describe your image

1/12
Alexandre-Haché_blanc.png

Mon nom est Alexandre Haché et je vous souhaite la bienvenue dans mon école. Je m’engage envers vous à honorer ma passion pour le karaté Kyokushin, la vivre et vous l’enseigner respectueusement et honorablement. Ce sont là les seuls buts vers lesquels je veux m’élever. C’est l’unique vraie manière de faire si on veut qu’une passion dure une vie entière.

 

Le karaté Kyokushin est un cheminement individuel et chacun en retire ses expériences ; il ne faut jamais sous estimer le karaté, car il permet à l’Homme de se détacher peu à peu de ses peurs et, comme disait feu Mas Oyama, illustre fondateur du karaté Kyokushin, surtout la peur de la mort !! Personnellement, je crois en mon karaté, car j’en suis un produit. Depuis l’âge de 8 ans, j’ai pratiqué le karaté Kyokushin sous l’égide de Shihan André Gilbert et, grâce à une bonne éducation parentale et académique, le karaté n’a eu d’autre choix que d’être bénéfique pour moi. Chaque cas étant unique, le karaté peut également éveiller une lumière pour tous ceux qui ne voient que la noirceur. Malgré mes 38 ans, je jouis de beaucoup d’expérience dans le karaté ; en sus, mes 19 années en tant que militaire au sein du 3ieme Bataillon Royal 22ieme Régiment m’ont apporté une certaine expérience de vie et une approche différente de la vision de la vie et de l’être humain. Depuis plus de 25 ans, j’ai participé à toutes les compétitions auxquelles j’ai pu assister, tant au niveau national qu’international.  J’ai également effectué des séminaires internationaux avec certaines légendes vivantes des arts martiaux, bénéficié d’un enseignement supérieur grâce à des professeurs de renom et malgré tout, je suis d’avis que je touche à peine à la PUISSANCE du karaté Kyokushin.

 

Malgré tout, mon cheminement est bien loin d’être terminé. Cependant, je migre vers une autre étape de ma vie, je tiens désormais à partager mes connaissances, lesquelles serviront à votre épanouissement spirituel et physique, ou à celui de votre enfant. Depuis aussi loin que je me rappelle, j’ai un feu ardent à l’intérieur de moi et ce, à partir du moment même où j’enfile mon GI (communément appelé kimono) et ce feu brûle de plus en plus chaque jour, ce qui m’oblige à partager cette passion avec dynamisme et de manière structurée. Le karaté peut devenir un mode de vie comme il peut tout simplement améliorer votre forme physique, c’est pourquoi il doit être basé sur le principe de l’individu et non sur le principe commercial. C’est en prenant le temps avec chaque élève, qu’il soit enfant, adolescent ou adulte, que l’individu parvient à développer sa propre TECHNIQUE et, peu à peu avec le temps, cela devient pour lui un certain mode de vie. En poussant l’élève au meilleur de ses capacités, cela engendre chez lui le dépassement de soi et, par surcroît, sa confiance personnelle augmente. Le feu commence ainsi à l’habiter au fur et à mesure de son cheminement, lequel peut être une longue route, ce que je vous souhaite tous, et c’est à partir de ce moment que l’élève commencera à sentir la SPIRITUALITÉ du karaté Kyokushin.

 

Sensei Alexandre Haché